Conversation d'été Conversations La Femme Une Femme - Une Voix

Conversation d’été – Ingrid –

Ce matin, une nouvelle et belle Conversation d’un été qui tire à sa fin. Ingrid est une femme lumineuse, solaire même, riche de tranquillité qui pose un regard juste et très doux sur le monde. Je vous laisse découvrir sa vision, c’est délicat et puissant à la fois. Bonne lecture..

J’ai plein de rêves, des grands, des petits, c’est le travail d’une vie d’avancer vers ses rêves, faire des petits pas, laisser faire le temps, faire de son mieux.

Ingrid

Chère Ingrid, où es-tu, que fais-tu, qu’entends-tu ?

Je commence cette conversation d’été sur ma terrasse à Honfleur, je respire librement et consciemment (port du masque obligatoire cet été en centre ville), j’entends le vent dans la haie, une abeille en train de butiner une fleur dans la haie derrière moi, les mouettes. Ah tiens, les cloches de l’église sonnent, il est quinze heures.


Présentes-toi, qui es-tu ?

Je m’appelle Ingrid, j’ai 48 ans, cela fera vingt-quatre ans à la fin du mois que je suis mariée, nous avons deux garçons de vingt et un et dix-huit ans.
J’habite en Normandie depuis seize ans, dans une maison lumineuse, une baie vitrée dans la cuisine d’où je vois mes voisines les vaches, une cheminée dans le salon devant la méridienne et mon bureau.
Je suis méditante et naturopathe, et j’ai un job alimentaire à plein temps avec un revenu régulier qui me permet d’observer mes gars s’épanouir dans leur vie, dans leurs études, qui m’apporte la sécurité financière dont j’ai besoin pour l’instant, qui me permet de vivre dans le confort, de voyager, d’aller au restaurant.
J’aime apprendre, et c’est sans doute ce « super-pouvoir » qui m’a permis de trouver les ressources pour apprivoiser la maladie – RCH – qu’on m’a diagnostiquée en 2012.
C’est le diagnostic de cette maladie qui m’a permis de découvrir le yoga, la naturopathie, la méditation de pleine conscience.


C’est l’été !  Qu’évoque cette saison pour toi ? As-tu toujours ressenti cela ? 

Ce sont les longues journées, le soleil et la mer ! Ressortir mes robes et mes sandales dorées, mes Birkenstock turquoise, me baigner dans la mer, et cet été dans le magnifique lac du Bourget. Me régaler de framboises et
d’abricots, mes fruits préférés. Dormir la fenêtre ouverte. C’est le temps des apéros (Spritz et Mojito) dehors, le temps de la vie sociale au jardin.


En été, le moment du jour que tu préfères ?  

Les lever et coucher de soleil


Raconte-moi ton quotidien en été, tes petites habitudes estivales, en quelques mots ..

Le yoga et la méditation au jardin, la tisane du soir au jardin.


De quelle manière « cherches » tu à te sentir bien, à aller mieux, à être heureuse ?
En cultivant ma vie intérieure
Avec de la discipline, de la persévérance, je deviens un peu plus chaque jour la femme calme, confiante et joyeuse que je veux être !


Parle-nous de ta féminité … C’est quoi pour toi, être une Femme ?

J’aime l’idée qu’une femme soit plurielle, qu’elle puisse être féminine dans toute sa puissance, quand elle honore son corps, quand elle accueille ses émotions, sa vulnérabilité.
J’aime mes cheveux blonds et mi-longs, j’aime me maquiller, j’aime porter des robes. Je me sens féminine quand je suis douce, que je prends soin, que je souris, que je ris, que je pleure…

Quels sont tes modèles, tes inspirations féminines ? Comment les rencontres-tu ? 

Mes modèles changent au fil du temps, des rencontres, de mes lectures, mes inspirations féminines changent selon les thèmes que j’ai envie de découvrir, de mettre en avant dans ma vie.
Il y a des femmes de ma famille, des amies, mes amies Instagram, mon instructrice de méditation de pleine conscience, ma prof de Pilates-Do-in… et celle que j’appelle mon Inspiratrice, c’est notre Christie.
Il y a tellement de femmes inspirantes !


Et la solitude ? Est-ce un moment recherché, attendu ou au contraire, subi pour toi ?

Je suis une introvertie hypersensible, je chéris ma solitude, j’en ai besoin pour me ressourcer.
Et paradoxalement, apprivoiser cette solitude au quotidien la semaine va être mon défi des prochains mois… le syndrôme du nid vide…


Qu’évoque pour toi le féminin « sauvage » ?

Je visualise immédiatement la couverture du livre « Femmes qui courent avec les loups ».
Le féminin sauvage est pour moi lié à l’ancrage dans le corps, le souffle, la liberté.


A quels moments de ta vie t’es tu sentie libre et légère ?

Dès que je suis dans l’eau, j’adore me baigner dans la mer ou dans un lac… J’ai un peu de mal avec la piscine municipale (je crois que j’ai besoin de calme pour justement me sentir libre et légère)
Et plus récemment, lors du confinement, j’ai découvert le chant des mantras du Kundalini Yoga, oh chanter ces mantras me fait sentir vivante, libre et légère !


As-tu déjà dansé sous une pluie d’orage ?

Non pas vraiment, c’est une idée !
Mais j’ai eu des fous rires sous les pluies d’orage ! Des souvenirs de vacances d’été !
Et sinon, j’aime beaucoup l’odeur de la terre après la pluie.


Que ferais-tu d’une journée à toi ? 

Ce que j’adore c’est me lever tôt, prier, rendre grâce, méditer, faire un peu de yoga doux, prendre mon petit-déjeuner et remonter me coucher avec un thé pour lire. Une journée en silence, en conscience, préparer un repas
simple et coloré, le manger en conscience, aller marcher, observer la nature.


Et juste une heure ?

Une séance de yoga


Quelle est ta manière de prendre du temps pour toi ? As-tu un rituel qui te fait du bien ?

La méditation de pleine conscience. Le programme MBSR que j’ai suivi en 2019 m’a donné un véritable élan pour une vie beaucoup plus en conscience. Ce temps pour moi est essentiel, la pleine conscience me soutient pour vivre ces temps de changement, d’incertitudes. La pleine conscience me permet de cultiver la douceur, la bienveillance, l’auto-bienveillance, la lucidité.


Comment mêles-tu et combines-tu tes rôles de Femme Mère Épouse Amie ?

Je cloisonne pas mal ces différents rôles. Il y a un temps pour chaque chose tout au long de la vie.
Jusqu’à maintenant, je trouve cela plutôt fluide.


As-tu dans ton chez-toi, une chambre à toi, c’est à dire, un petit endroit rien qu’à toi pour rêver, réfléchir, te reposer, écrire, dessiner, créer ? Que représente cette pièce pour toi ?

Je n’en ressens pas le besoin. Mon tapis de yoga et mon coussin de méditation sont dans ma chambre, mais il m’arrive de méditer dans le salon. Mon bureau est dans le salon mais il m’arrive de m’installer sur la table de la cuisine pour écrire, préparer ma semaine dans mon agenda… Ah et il y a ce que mes hommes appellent « ma niche », mon petit coin sur la méridienne du canapé face à la cheminée où je m’installe pour lire, rêver, me reposer ou regarder un film en famille.


Cultives tu un jardin ? Un petit bout de balcon ? Qu’y fais-tu pousser ? Que ressens-tu quand ça pousse?

 J’ai la chance d’avoir un jardin, un peu « sauvage », un pommier, un cerisier, un framboisier, des plantes aromatiques chaque été, des tomates cerise, de la roquette cet été. Je ressens de l’impatience et de la joie !

Thé ou café ?

En ce moment, c’est chicorée au petit déjeuner, thé vert aux agrumes vers 9h30 au boulot, infusion menthe le midi, infusion au sarrasin vers dix-sept heures et tisane verveine menthe le soir.
Café au petit déjeuner le week-end de temps en temps, et café chantilly en dessert dans mes « resto-cantine »


Lève-tôt ou couche-tard ?

Lève-tôt / couche-tôt, parfois un peu frustrant le soir mais je sais que c’est mon rythme pour ma santé et ma vitalité, mon énergie.


Le coin des p’tits préférés


ton produit de beauté préféré ? en ce moment l’huile d’argan
ton vêtement d’été préféré? ma robe bleue et mes sandales dorées
ta crème préférée ? une crème pour le corps super nourrissante à l’huile d’argan
ton thé préféré ? thé vert agrumes et thé vert Genmaicha
ton film (ou série) préféré(e) ? Sur la route de Madison (fan de Meryl Streep)
ton stylo préféré ? Pilot G-2 violet
ton resto préféré ? J’adore découvrir de nouvelles saveurs
ta librairie préférée ? J’aime les découvrir quand on visite une nouvelle ville ; j’aime beaucoup la médiathèque de ma ville, je m’y sens très bien, c’est un lieu de rencontres, j’y passe beaucoup de temps et j’adore l’idée de tomber sur un livre par hasard.
ton poème préféré ? en ce moment, Khalil Gibran « Vos enfants ne sont pas vos enfants »
ton livre sur la/les femme(s), et la féminité préféré ? « Femme désirée, femme désirante » de Danièle Flaumenbaum et « Ame de sorcière » de Odile Chabrillac
ton « au choix » préféré ? cet été, ma théière nomade en verre pour infuser des fruits, de la menthe, du citron vert.

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,

Parlez-nous des Enfants.

Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,

pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,

mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance

pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;

Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Khalil gibran


Comment s’exprime ta créativité ?

J’ai longtemps pensé que je n’étais pas créative ; aujourd’hui, je me sens créative quand je suis à l’écoute de ma voix intérieure.


Qu’est-ce qui t’inspire ?

La vie en pleine présence, nos cinq sens, la nature, les arbres, la mer, la lumière, les huiles essentielles en olfaction.


Le coin des p’tits secrets de Reines


Une recette de saison adorée ?
Un avocat coupé en fines tranches, huile d’olive et jus de citron, gomasio, avec un œuf mollet et des lamelles de parmesan


Un secret de femme que tu souhaites confier, transmettre à d’autres femmes ? 
Sourire (avec les yeux aussi …), cultiver sa vie intérieure


Quand rien ne va, prends-tu extrêmement soin de toi ? – Si oui, de quelle façon le fais-tu ?
Oui, en essayant d’être à l’écoute de mes besoins, souvent une douche en conscience pour laisser partir la tristesse, la colère, les inquiétudes ou toute autre émotion une fois reconnue et accueillie, et dormir, demain est
un autre jour.
Prendre conscience de l’impermanence de la vie.


Comment vis-tu le temps qui passe, le fait de prendre de l’âge, de changer physiquement ? As-tu une recette de jeunesse ? 
  

La maladie me fait plus peur que de vieillir.
S’émerveiller chaque jour, aimer, respirer, sourire.


Questions de Femmes à Femme

Dans ta vie, y a t-il une chose que tu rêves de faire, mais que tu ne fais pas ? Quelle est cette chose ? Qu’est ce qui t’empêche de le faire ? 
J’ai plein de rêves, des grands, des petits, c’est le travail d’une vie d’avancer vers ses rêves, faire des petits pas, laisser faire le temps, faire de son mieux et laisser faire Dieu, une phrase qui m’aide, c’est « quel est le désir de
ton cœur ? », travailler sur mes peurs.

  Quelle loi aimerais-tu faire voter pour faire avancer les droits des femmes dans notre pays ? 
J’aimerais surtout qu’on alloue plus de moyens pour faire appliquer les lois existantes

Si tu acceptes de nous en parler, as-tu traversé un moment difficile dans ta vie duquel tu es ressortie grandie ? De quelle manière ta vision de la Femme a-t-elle été modifiée par cet événement ? 
J’ai la chance d’avoir un chemin de vie plutôt fluide, harmonieux. Je rends grâce pour cela.
J’ai parlé plus haut du diagnostic de RCH, je me sens à la fois vulnérable (dans le monde professionnel notamment) et forte des connaissances acquises en santé naturelle
.

Une question que tu poserais, toi, à une autre femme dans une Conversation de Saison ?
Pas de question, que chacune trouve son chemin de paix et de joie ! Ah si tiens, Comment organisez-vous la joie dans votre vie ?


Partages-nous ta citation (ou tes !) préférée(s)

J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé. 

Voltaire

La joie peut être à l’origine du sourire,
mais parfois, c’est le sourire qui est à l’origine de la joie

Thích Nhất Hạnh

On a dû te dire qu’il fallait réussir dans la vie ;
moi je te dis qu’il faut vivre, c’est la plus grande réussite du monde. 

Jean Giono

 Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera. 

Bouddha

 On ne voit bien qu’avec le cœur.
L’essentiel est invisible pour les yeux.

 Antoine de Saint-Exupéry

Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira 

Evangile de Jésus Christ
selon saint Matthieu

Ingrid, merci pour tes mots tendres et ton sourire rayonnant. Merci pour ta résilience, pour ta force, pour ta lumière, vraiment. Quelle douceur en toi, quelle tendresse. Merci pour ce poème de Gibran, je l’avais oublié…

Prenez soin de vous, je sais, c’est la phrase du moment, mais faites-le vraiment !

Je vous embrasse.

Cenina

Vous pourriez également aimer...

5 commentaires

  1. Je crois que je suis tombée amoureuse de cette femme, dès les premières lignes, dis ça se peut ?

    1. 🤭 , elle a ce « je ne sais quoi »..oui !

  2. Beaucoup de belles idées, une voie à suivre : trouver la sienne, tellement de sérénité qui se dégage de ces propos. Merci !

    1. Je suis d’accord, c’est la sérénité qui borde ces mots-là… merci pour elle, Marion ! et pour ton passage ici.

    2. Oh merci à toi pour ton retour ! C’est précieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *